Les registres couvrent la période 1802 1815 . Plusieurs millions d’hommes ont servi dans les armées impériales, et la probabilité est forte d’avoir un ancêtre incorporé dans les différentes levées. Les registres des matricules (indique les changements d'adresse. L’adresse du portail Mémoire des Hommes en … Cependant la recherche s'avère difficile car si on ne connait pas le régiment du militaire, la recherche risque d'être très longue ! Registres matricules militaires Dans le cadre de l’opération nationale de numérisation des registres matricules jusqu’à la classe 1921, les Archives nationales d’outre-mer ont commencé en novembre 2014 la mise en ligne des registres et tables alphabétiques qu’elles conservent. Les registres matricules des troupes françaises du XVIIIe siècle ... (SHD), sur son site Mémoire des Hommes est à l’origine de la numérisation d’une partie de ces registres qui recensent par unité, tous les soldats et bas-officiers ayant servi durant une période donnée. Allemands de 1871 à 1918, les départements de la Moselle, du Bas-Rhin et du Haut-Rhin n'ont pas tenu de registres matricules. Mémoire des hommes, le portail des ressources numérisées du ministère de la Défense, met en ligne la base de données des Morts pour la France, qui compte à l’heure actuelle 1,3 million de fiches. C'est obligatoire pour tous les hommes inscrits) A partir de 1905, les registres de recensement cantonal (chaque conscrit remplit une fiche très complète de renseignements : degré d'instruction, aptitudes, situation de famille) Archives militaires mode d'emploi Vous pouvez y trouver des officiers, sous officiers et la troupe de la garde impériale. Après leur retour à la France en 1919, ils ont ouvert des registres matricules pour suivre la carrière et les obligations militaires (notamment dans la Réserve) des conscrits redevenus Français. Si la personne que vous recherchez est morte pour la France pendant la guerre 1914-1918, vous pourrez trouver sa fiche signalétique et parfois le journal de marche de son unité sur le site Mémoire des hommes. Relever des noms n’est pas très compliqué : avec les archives des registres matricules numérisés en ligne sur le site Mémoire des hommes, chacun peut relever méthodiquement tous les actes d’un registre : il suffit de noter sur un tableau de type Excel les informations contenues dans la fiche matricule. Relever les noms n’est pas très compliqué : avec les archives des registres matricules numérisés, en ligne sur le site Mémoire des hommes, chacun peut relever méthodiquement tous les actes d’un registre : il suffit de noter sur un tableau de type Excel les informations contenues dans la fiche matricule. Cette base de données est également accessible sur le Grand Mémorial. Quelques fois et c'est assez rare, l'acte de mariage nous renseigne sur des informations qui peuvent nous servir ultérieurement. dans les registres des gardes consulaire, impériale et royale, ou les registres des régiments d’infanterie de ligne. Mémoire des Hommes partenaire du Grand Mémorial. Mémoire des hommes, le site du ministère de la Défense à mis en ligne récemment les registres matricules de la garde impériale. Les registres matricules des soldats ayant combattu sous Napoléon ont été numérisés par Mémoire des Hommes. Les registres des matricules des sous-officiers et hommes de troupe des unités de la Garde consulaire, de la Garde impériale, de la Garde royale et de l’Infanterie de ligne pour la période de 1802 à 1815 sont désormais en ligne sur le site Internet Mémoire des Hommes. De 1867 à 1877, les listes du contigent départemental rendent compte du parcours du conscrit. A comparer sa fiche sur le site "mémoire des hommes" et sa fiche dans les registres militaires (Auxonne - 1889 - matricule 1460 - visionneuse page 727/728) je constate que sur la première Denis DOREY est déclaré décédé le 19 décembre 1916 Tous n’y figurent pas, mais les 1191 registres auxquels vous pourrez accéder représentent tout de même 38% des soldats enrôlés. Le site Mémoire des Hommes, qui publie un certain nombre d’archives du Ministère des Armées, contient notamment les registres matricules de la garde impériale et de l’infanterie de ligne pour la période 1802-1815, […] Au total 2500 registres, restreints à la période de l’Ancien